REGARD CRITIQUE SUR LA CONTRACEPTION HORMONALE

Nesrine BessaihNesrine Bessaïh, écoféministe, anthropologue de formation et mère de deux enfants. Membre du comité de coordination Collective pour un ouvrage de référence participatif sur la santé des femmes (C.O.R.P.S. des femmes). Publié aux Éditions Universitaires Européennes sous le titre « Que le sang coule!« , son projet de recherche en maîtrise portait sur l’expérience des menstruations telle que vécue et énoncée par des femmes montréalaises activement membres de groupes féministes. Elle travaille dans des regroupements féministes québécois depuis plus de 10 ans dont huit à L’R des centres de femmes du Québec où elle co-coordonne les dossiers « pauvreté », « santé des femmes » et « éducation populaire ». De 2006 à 2009, elle a coordonné le collectif de la revue À bâbord ! où elle a rédigé et édité plusieurs articles et dossiers en lien avec la santé des femmes (disponibles en ligne). En 2010, elle a co-réalisé « Santé à bout de bras, femmes à bout de souffle » sur l’impact de la privatisation du système de santé sur les femmes. En 2011, elle a co-réalisé un court documentaire intitulé « Rencontres de femmes, Paroles de féministes » lors de son passage au Forum Social Mondial à Dakar.

Suppression hormonale des menstruations : une préoccupation pour la santé des femmes ou une occasion d’affaire?

Certains gynécologues, soutenus par des compagnies pharmaceutiques, développent un discours sur le danger, pour la santé des femmes, de la répétition des menstruations. Bien qu’aucune recherche n’ait prouvé cette affirmation, ils soutiennent que les menstruations mensuelles que vivent les femmes d’aujourd’hui sont une anomalie de notre ère qui provoque des problèmes comme le cancer du col de l’utérus ou des ovaires, l’endométriose, etc.  Lié à la médicalisation du corps des femmes, cette rhétorique cache une volonté de vendre mais démontre aussi une compréhension réductive du corps et du rôle joué par les menstruations dans son fonctionnement.

Retour au  PROGRAMME

Publicités